Jour d'ouverture

Lun. - Ven. 8.00 - 17.15

Contactez nous

Secrétariat

02 40 62 08 20

Appelez nous

Présentation de l’association “Inde & vous”

Dans le cadre de notre thème d’année de pastorale : « Savoir donner, savoir recevoir »,  Michel et Geneviève Rignault, un couple de retraités à l’énergie peu commune, sont venus présenter l’association à but humanitaire qu’ils ont fondée en 2013 sur Saint-Nazaire  : « Inde et vous ». 

Leur association a pour but de venir en aide aux populations défavorisées vivant en Inde, plus particulièrement les enfants du bidonville de Dehradun, dans les domaines médicaux, socio-économiques, éducatifs, et culturels (source : leur site web)

Pour l’instant, avec l’aide de parrains français, ils assurent l’éducation de soixante enfants et permettent aussi à de jeunes femmes d’obtenir une formation en couture, cuisine ou esthétique.

Les élèves ont rencontré en classe les deux fondateurs de l’association qui ont présenté leur action à l’aide d’un film avant de répondre aux questions. A la fin de la semaine Michel et Geneviève repartiront en Inde comme chaque année pour soutenir leurs petits protégés. Aux élèves de se mobiliser désormais pour manifester leur solidarité à leur tour. Si vous voulez en savoir plus sur l’association, vous pouvez visiter le site web : http://indeetvous-lesenfantsdedehradun.com/index.html

Quelques témoignages d’élèves après leur passage :

“J’ai trouvé cette association vraiment touchante puisqu’elle parle d’enfants qui n’ont pas la possibilité d’aller comme nous à l’école et je trouve vraiment important d’en parler car on ne se rend pas compte la chance que l’on a. Je trouve aussi cette association vraiment intéressante car elle ne permet pas seulement d’envoyer des élèves à l’école mais elle propose aussi un soutien scolaire, un repas et des jeux en plus.”         

“J’ai trouvé cette action très généreuse et courageuse de leur part, je trouve ça très bien que des gens se préoccupent de la scolarité des enfants à l’étranger ; je me suis rendu compte que j’avais de la chance d’être à l’école et de pouvoir étudier pour pouvoir avoir un métier plus tard.”