Jour d'ouverture

Lun. - Ven. 8.00 - 17.15

Contactez nous

Secrétariat

02 40 62 08 20

Appelez nous

Stage HSSIP, au laboratoire du CERN

Durant les vacances de la Toussaint, je suis allée faire un stage de deux semaines au CERN, le plus grand laboratoire de physique nucléaire qui accueille des scientifiques du monde entier.

Ce laboratoire se situe près de Genève, en suisse.

En mai dernier, Mme. Blanchard avait envoyé un mail proposant à ceux qui le souhaitaient de candidater pour ce stage, organisé et subventionné par le CERN. Il offrait à 24 lycéens français la possibilité de découvrir par des conférences, desvisites et des activités, les recherches faites au laboratoire. Il fallait pour cela envoyer un dossier, comprenant entre autres une lettre de motivation et une courte vidéo nous présentant. J’ai donc tenté ma chance, et ai fini par être retenue ! Il fallait encore envoyer quelques papiers et répondre à des formulaires pour confirmer notre
participation, et en peu de temps, je me retrouvais au CERN pour deux semaines.

Là-bas, nous avons été très bien accueillis et supervisés, les deux personnes à la base du projet, Nicolas Arnaud et Malika Meddahi, avaient tout prévu, que ce soient les visites des accélérateurs accessibles, les conférences, les activités par groupes avec des scientifiques du CERN, où encore le self et le logement. Nos journées étaient bien remplies, nous avons même pu rencontrer la directrice, Fabiola Gianotti, mais nous avions aussi assez de temps libres. Nous pouvions aller à Genève quand nous voulions, en tram. Les personnes que j’ai rencontrées là-bas sont devenues de bons amis pour certains, avec qui je suis toujours en contact. L’ambiance était très conviviale, nous étions libres de faire ce que nous voulions de nos temps libres, et, les professeurs venus avec nous s’occupaient des problèmes, s’il y en avait. Comme ce stage à aussi été proposé à d’autres pays, nous avons aussi rencontré des norvégiens et des allemands venus en même temps que nous.

Ce stage m’a beaucoup appris, notamment par les conférences car elles étaient adaptés à notre niveau et nous amenaient de manière très simple vers des sujets comme la matière noire ou les neutrinos. Il m’a aussi orientée vers l’idée de ce que je voulais faire comme étude, même si elle n’a rien avoir, et m’a beaucoup ouverte.

C’était une superbe expérience, et je suis vraiment heureuse d’avoir tenté envoyer ma candidature malgré les faibles chances de réussite, car je n’aurais pas pu vivre une expérience semblable ni rencontrer les mêmes personnes. Alors tentez votre chance si vous voulez quelque chose !

Maëla Dumas