Jour d'ouverture

Lun. - Ven. 8.00 - 17.15

Contactez nous

Secrétariat

02 40 62 08 20

Appelez nous

Une épopée givrée !

Les 10, 11, 12 mai, une équipe ‘made in’ La Mennais, s’est aventurée dans les Alpes (à Chamonix), elle y a rencontré un défi ardu, des adversaires coriaces, et une température glaciale. Cette ‘team’ est composée de Margaux et d’Émeline dont le concours au championnat national d’escalade permettra à Jules et Emmanuel de prouver leur valeur en tant qu’arbitre d’escalade, autant en théorie qu’en pratique, M. Lainé étant leur accompagnateur d’élite venu pour veiller au bon déroulement des événements.

Mercredi 10 : Vers 9h, au portique de sécurité de l’aéroport, nous avons subi maintes fouilles dans le but de découvrir si nous n’étions pas complices d’un groupe terroriste. C’est ainsi : que nos deux juges perdirent 3 shampoings, que Margaux se fit contrôler les mains, qu’Émeline se fit sonder sa bouteille de magnésie , qu’Emmanuel faillit se faire confisquer ses ciseaux et enfin que Mr Lainé vit disparaitre dans la poubelle son couteau suisse. Une visite de l’aiguille du midi ajoutée d’une prise de clichés en face du Mont Blanc suivit cet incident. C’est ainsi que nous découvrîmes ‘le pas dans le vide’ qui fait partie des découvertes et des moments extraordinaires du voyage.

Jeudi 11 : Margaux et Émeline, nos deux championnes, se qualifient pour la finale dans la catégorie non mixte de l’épreuve difficulté. Nos intrépides juges, sans se laisser emporter par les réjouissances, passent, dans la soirée, leur évaluation théorique des compétences d’un juge.

Vendredi 12 : Nos compétitrices au championnat se mettent au défi d’escalader les hauts blocs de 4m de la salle et de sortir vainqueurs de ce championnat. Ce n’est pas encore gagné… Dans l’après-midi, quelques nouvelles nous parviennent : nos juges favoris ont obtenu au-dessus de la note nécessaire à l’obtention de leur diplôme de jeunes jurés officiels ; nos sportives favorites obtiennent la place de 4e de leur catégorie !!!

Nous rentrons chez nous vers 23h, la joie dans les cœurs d’une réussite commune et méritée.

Emmanuel Fantou 2D